FAQ

  • Comment choisir sa formation ?

    Cibler ses besoins

    Sur quelles compétences est ce que je veux progresser ? Techniques ? Comportementales ? Managériales ?

    Quelles sont mes motivations ?

    • Pourquoi ai-je envie de faire une formation : pour évoluer dans mon entreprise ? Pour acquérir ou développer un savoir-faire ? Pour décrocher, à plus long terme, un diplôme ?
    • L’objectif est de savoir ce que je souhaite apprendre et dans quel objectif, avant de passer à l’étape suivante qui consistera à sélectionner une liste de formations potentiellement intéressantes.

    Prendre des renseignements sur les formations proposées

    Inter-entreprises, Intra, individuelle.

    Réaliser un audit et évaluation pour connaître votre niveau

  • Des formations qui s’adaptent à votre niveau

    • L’objectif de la formation est d’acquérir de nouvelles compétences.
    • Nos formateurs vous proposent un parcours adapté à vos contraintes, niveau de connaissances, projet professionnels.
    • Le formateur vous évalue tout au long de l’apprentissage et valide chaque étape avant de poursuivre son déroulé pédagogique.
  • Quel financement possible pour sa formation ?

    Le congé individuel de formation (CIF)

    • Ce dispositif est accessible à tout salarié, que vous soyez intérimaires, en CDD ou en CDI.
    • Le droit au congé individuel de formation (CIF) concerne les travailleurs liés par un contrat de travail à un employeur, que celui-ci soit public ou privé.
    • Tout salarié pouvant justifier d’une ancienneté de 24 mois, consécutifs ou non, en qualité de salarié (pas nécessairement dans la même branche professionnelle) et d’une ancienneté de 12 mois dans l’entreprise.

    Les salariés sous contrat à durée déterminée (CDD) peuvent bénéficier du congé dans les mêmes conditions ou dans des conditions spécifiques qui sont les suivantes : justifier d’une ancienneté de 24 mois, consécutifs ou non, en qualité de salarié (quelle qu’ait été la nature des contrats successifs) au cours des 5 dernières années, dont 4 mois, consécutifs ou non, sous contrat de travail à durée déterminée, au cours des 12 derniers mois.

    Toutefois, le salarié ayant déjà bénéficié d’un congé-formation ne peut prétendre, dans la même entreprise, à un nouveau congé avant un délai égal au douzième de la durée, exprimée en heures, du congé de formation précédemment suivi.

    Les démarches pour faire une demande de CIF

    • Formuler votre demande 60 jours à l’avance pour un stage de moins de 6 mois ou pour une formation à temps partiel, 120 jours à l’avance pour les formations continues de 6 mois ou plus. Le bénéfice du congé est de droit sauf si l’employeur estime, après avis du comité d’entreprise ou des délégués du personnel, que l’absence pourrait avoir des conséquences préjudiciables à la bonne marche de l’entreprise.
    • Adresser à votre employeur une demande écrite pour obtenir l’autorisation d’absence  ; celle- ci doit indiquer avec précision la date de début de stage, la désignation du stage, la durée du stage, le nom de l’organisme de formation qui en est responsable. Cette demande doit être présentée à l’employeur dans un délai déterminé. L’employeur doit donner sa réponse dans les 30 jours suivant la réception de la demande, réponse qui peut être un accord, un rejet ou un report.
    • Adresser à l’organisme paritaire agréé au titre du CIF compétent dont dépend votre entreprise une demande de prise en charge totale ou partielle de votre salaire.

    Où s’adresser ?
    Auprès du service du personnel, des institutions représentatives du personnel (membre du comité d’entreprise ou délégué du personnel) et des organismes paritaires agréés au titre du CIF (Fongecif ou OPCA) dont dépend l’entreprise.

    Plan de formation

    Comment fonctionne un plan de formation ?

    La loi stipule que toute entreprise, quelle que soit sa taille et son activité, a l’obligation de formaliser un plan de formation au plus tard le 31 décembre de l’année N-1 pour l’année N.

    Dans la réalité, il y a de grandes disparités entre les petites et les grandes entreprises. En général, celles qui disposent d’une structure RH conséquente respectent cette obligation, d’autant plus facilement qu’elles ont des comptes à rendre à leurs instances représentatives. Dans les entreprises de moins de 20, voire de moins de 50 salariés, cet exercice se révèle plus compliqué, faute de compétences en interne.

    Quels types d’actions peuvent être financés par les plans de formation ?

    Les plans de formation distinguent deux grandes catégories de formation.

    • Dans la catégorie 1, on retrouve des actions dites d’adaptation au poste de travail et de maintien dans l’emploi.
    • La catégorie 2, comprend, elle, des actions de développement des compétences.

    Vous l’aurez compris, les actions d’acquisition de titres, de qualification professionnelle ou de diplômes se retrouvent dans cette deuxième catégorie, alors que dans la première, on est majoritairement sur des formations plus courtes.

    Il faut profiter de l’entretien annuel individuel, de l’entretien professionnel ou de l’entretien de seconde partie de carrière pour faire part à son manager de ses besoins en formation. Pour l’entreprise, il permet d’anticiper les besoins de formation et de les mettre en adéquation avec la stratégie.

    Autre avantage : à partir du moment où vous formalisez un plan de formation, vous avez une meilleure visibilité sur les actions de formation à mettre en œuvre et sur le budget à y consacrer.

  • Le Compte Personnel de Formation (CPF)

    Qu’est-ce que le CPF ?

    Depuis janvier 2015, un compte personnel de formation (CPF) a été ouvert pour tout salarié ou demandeur d’emploi, à partir de 16 ans. Il reste ouvert jusqu’à la retraite .

    Sur le site www.moncompteformation.gouv.fr , chaque bénéficiaire peut accéder :

    • à son nombre d’heure de formation disponibles
    • à la recherche des certifications spécifiques à son projet professionnel
    • aux modalités de financement des formations

    Comment fonctionne le CPF ?

    Au 1er janvier, le DIF a disparu, mais les heures de DIF acquises restent mobilisables dans le cadre du CPF.
    Les employeurs ont dû informer, avant le 31 janvier 2015, chaque salarié, du nombre total d’heures acquises et non utilisées du Dif au 31 décembre 2014.

    À partir de 2016 : 

    les heures de formations acquises sur l’année précédente sont créditées au cours du premier trimestre de chaque année.  Pour une activité à temps plein, un salarié bénéfieciera de 24 heures par an durant 5 ans, puis de 12 heures par an pendant 3 ans jusqu’au plafond de 150 heures.

    Ce sont les déclarations annuelles des données sociales (DADS) – puis les déclarations sociales nominatives (DSN) qui permettrons de créditer les CPF. L’URSSAF alimentera directement le CPF via la Caisse des dépôts et consignations.

    Quelles sont les formations éligibles au CPF ?

    • Les formations permettant d’accéder à des connaissances de base (socle de connaissances et de compétences – code CPF 201)
    • L’accompagnement à la validation des acquis de l’expérience ou VAE (code CPF 200)
    • Les formations certifiantes (inscrites au RNCP, sanctionnées par un CQP, inscrites à l’inventaire établi par la CNCP) figurant sur une des listes établies par les partenaires sociaux au niveau national, régional ou de la branche professionnelle.  L’ensemble de ces listes est recensé et détaillé sur le site de la Caisse des dépôts et consignation .

    Pour consulter la liste des formations éligibles de votre branche professionnelle,rendez-vous sur le site de la CDC.

    Comment utiliser le CPF ?

    Dans le cadre de l’utilisation du CPF, la formation peut se dérouler :

    • Sur le temps de travail
      Dans ce cas, la formation et son contenu ne sont pas opposables à l’employeur, le salarié doit avoir l’accord de celui-ci sur le contenu et le calendrier de la formation souhaitée sauf dans les cas suivants, où l’accord porte seulement sur le calendrier :
      – formations liées au socle de compétences et de connaissances,
      – formations financées au titre de l’abondement correctif (à partir de 2021),
      – accompagnement VAE,
      – éventuels cas prévus par accord de branche, d’entreprise ou de groupe qui favorisent l’accès à certaines formations certifiantes des listes en les rendant opposables aux employeurs.
    • Hors temps de travail
      Dans ce cas, le salarié peut utiliser ses heures de formation sans l’accord de son employeur.

      Attention ! Le CPF crée une obligation de traçabilité pour l’employeur qui devra rendre compte aux instances représentatives du personnel de son entreprise des actions suivies dans ce cadre.

    Sous quels délais la demande doit être formulée par le salarié auprès de son employeur ?

    La demande doit être transmise 60 jours avant le début de la formation si la formation est d’une durée inférieure à 6 mois, 120 jours pour les autres.

    Le CPF peut-il se combiner avec d’autres dispositifs ?

    Oui, avec le CIF sous certaines conditions

    L’employeur dispose de combien de temps pour répondre à une demande concernant une action éligible au CPF sur le temps de travail ?

    L’employeur dispose de 30 jours nets à compter de la date de réception de la demande. L’absence de réponse vaut acceptation.

    ET EN PRATIQUE ?

    Depuis le 5 janvier 2015, tous les titulaires peuvent se connecter à leur espace privé sur le site www.moncompteformation.gouv.fr géré par la Caisse des dépôts et consignations pour :

    • activer leur compte en utilisant leur NIR (numéro de sécurité sociale),

    • saisir le solde de leurs heures DIF. Au moment du départ en formation, le salarié devra fournir une copie du document faisant état du solde des heures DIF établi par son employeur.

     

 

  • Inter ou Intra entreprises ?

    •  disponible sur demande.

    Formation intra-entreprise

    • Choisissez parmi nos nombreux programmes une formation ou consultez nous pour concevoir un programme plus spécifique.
    • La formation peut se dérouler dans notre centre ou dans vos locaux.
    • Vos impératifs détermineront les dates de formation.

    Source : www.seformer.fr

Haut de page